Bizarrement

Publié le 17 Juillet 2012

Bizarrement, je ne me suis pas effondrée

Bizarrement, je n'ai pas ressenti le besoin de pleurer

Bizarrement, je n'ai pas pleurer

Bizarrement, j'assume cet échec, encore un autre

Bizarrement, je ne me focalise pas dessus

Bizarrement, je suis déjà passée à autre chose.

 

Je crois que la conversation que mon mari et moi avons eu samedi soir, sur le fait qu'il me quitte s'il le souhaite, pour une femme qui lui donnera un enfant, a écarter toute la tristesse, la déception, le manque, la réalisation que nous ne serons (peut être) jamais parents.

 

Tant d'amour, de compréhension, de connexion entre 2 âmes amoureuses ne se jette pas à la poubelle, cela permet au contraire de souder le couple,d'être unis, de faire face ensemble aux problèmes qu'apporte la vie.

 

Je suis donc déjà passé à autre chose, je me concentre sur mon boulot, mes vacances à venir.

Je prendrais RDV avec le biologiste du centre pour faire un point sur notre dossier, si cela sert à quelque chose. Et je laisserais passer plusieurs mois avant d'envisager un futur TEC, j'ai besoin de réussite dans ma vie, pas d'énième échec.

 

Merci pour vos gentils messages, ils me touchent davantage que l'échec du TEC. La vie est étrange ...

Rédigé par Bellebretagne

Publié dans #FIV 4

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
desolé pour vous
Répondre
L
Plein de pensées...
Répondre
S
lache pas...<br /> souffle<br /> vacances ..<br /> lache pas
Répondre
C
Je suis désolé de cette nouvelle.<br /> <br /> Accroche toi, c'est des moments difficiles, mais la roue va finir par tourner ... j'en suis certaine.<br /> <br /> Faites face ensemble, vous serez plus forts à deux, mais je crois comprendre que ton mari est d'un grand soutien.<br /> <br /> Tiens nous au courant de la suite. Garde espoir.<br /> <br /> Pleins de bizous.
Répondre
B
Il y a déjà quelque chose de très précieux chez vous : la force de votre amour... ET nous savons à quel point c'est important.<br /> Je t'envoie plein de bisous depuis Lyon...
Répondre